Psychothérapeutes, Psychologues

 

NOTRE PHILOSOPHIE DE SOINS

Parmi les intervenants du réseau ASTERIA, les psychothérapeutes figurent en bonne place. Elles accompagnent les bénéficiaires et leur permettent de donner du sens à ce qu’ils/elles vivent, les aidant à verbaliser et à exprimer leurs émotions.
Les hasards du recrutement nous ont amené à travailler avec des professionnelles issues de plusieurs écoles qui vous sont présentées çi-dessous.

Témoignage de Mme P., adhérente du réseau : « la psychothérapie que j’avais faite a construit la maison, ses fondations, ses murs, son toit… Avec ASTERIA, la praticienne de la relation d’aide me permet de meubler, et l’infirmier assure la décoration et les finitions » (Février 2011).

L’APPROCHE CENTREE SUR LA PERSONNE (ACP) DE CARL ROGERS

Carl ROGERS (1902-1987) a été l’un des psychologues américains parmi les plus influents. Psychologue, psychothérapeute, universitaire, chercheur, pédagogue, auteur de nombreux livres et articles.
Il est le fondateur de l’Approche Centrée sur la Personne et de la Psychothérapie Centrée sur la Personne.

Pratiquant au début de sa carrière la méthode analytique, il l’a progressivement abandonnée pour fonder sa propre méthode thérapeutique, validée par des centaines d’entretiens enregistrés qui en démontrent l’efficacité pour accompagner un processus de croissance.
Après avoir consacré plus de 35 ans à la psychologie individuelle Carl Rogers s’est interessé aux relations humaines dans les groupes.
Peu avant sa mort, à la suite de ses interventions en faveur du processus de paix notamment au Costa Rica et en Afrique du Sud, Carl Rogers avait été nominé pour le Prix Nobel de la Paix.
Sa pensée et son action continuent aujourd’hui à être une source d’inspiration pour de nombreuses associations et personnes de par le monde.

L’Approche Centrée sur la Personne :

C’est à la fois une philosophie et un art qui se traduit par une façon d’être. C’est tout d’abord la confiance dans le processus de croissance de la personne et/ou du groupe : « Chaque individu a en lui des capacités considérables de se comprendre, de changer l’idée qu’il a de lui-même, de changer ses attitudes de base, et de trouver un comportement autonome, pourvu que lui soit assuré un climat d’attitudes facilitatrices que l’on peut déterminer ».

Les attitudes développées par le thérapeute sont :

  • la compréhension empathique – C’est sentir avec précision et finesse les sentiments, sensations, significations dont la personne fait l’expérience. C’est comprendre du point de vue de l’autre.
  • Le regard positif inconditionnel – Accueillir inconditionnellement l’autre dans l’instant sous toutes ses facettes, sans réserve ni jugement.
  • La congruence – Etre attentif et relié à ce qui se passe à l’intérieur de soi avec authenticité.

Pour satisfaire ces conditions indispensables qui paraissent simples d’un premier abord, cela exige de la part de l’aidant, du formateur, du thérapeute un travail permanent et d’une précision rigoureuse.

(Source : Site de Josette Sens, psychothérapeute du réseau ASTERIA – www.acp-institut.fr)

Télécharger une fiche « synthèse » sur la relation d’aide selon Carl Rogers.