ATELIERS ALIMENT’ACTION (2008-2009, 2009-2010)

Projet initial financé par le Groupement Régional de Santé Publique de Midi-Pyrénées (GRSP)

Revue de Presse:

Le réseau interdisciplinaire Astéria propose d’accompagner les parents, amis, famille et personnes qui préparent les repas à la maison dans leur rôle fondamental d’éducation à l’alimentation et à la promotion de la santé des enfants, de leur famille, de leurs proches.

L’accompagnement proposé au responsable familial de la préparation des repas consiste en une affirmation ou une réaffirmation de son rôle de guide dans l’apprentissage du bien manger au vu des besoins nutritionnels et affectifs des membres de la famille.

Il s’agit d’un accompagnement de proximité : une équipe constituée de professionnels de la santé spécialisés dans la prévention (infirmier(e), diététicien(ne), psychothérapeute et/ou Conseillère en Economie Sociale et Familiale, éducateur sportif) anime chacun des 4 secteurs géographiques. La coordination des actions s’effectue par le biais de réunion de coordination.

La personne incluse précise avec l’aide de l’infirmière, lors du premier entretien, ses repères actuels alimentaires et familiaux ainsi que ses motivations à participer à l’action (évaluation initiale).

Le programme s’organise autour de 8 séances co-animées par une diététicienne et une psychologue (ateliers “Nutrition”), plus 2 séances co-animées par un éducateur sportif et une infirmière (ateliers de promotion de l’activité physique).

Les ateliers “Nutrition” suivent une progression vers les repères essentiels tant nutritionnels qu’affectifs liés à l’acte de manger : connaissances des aliments, repères PNNS, les freins à leur mise en œuvre – les étiquettes, les achats, apprendre à dire NON aux enfants face à leur demande excessive orientée sur les sucreries – comment s’organiser pour préparer le repas, les freins – le plaisir de manger, comment est-il perçu par chacun, etc… Ces séances sont construites sur l’échange de parole autour d’un atelier (jeu de rôle, dégustation…).

Chaque participant formalise un objectif accessible et mesurable après chaque séance. Les intervenants rédigent un compte rendu de chaque séance. A la fin de l’accompagnement, une évaluation finale individuelle avec l’infirmière du secteur permettra de mesurer l’impact de l’accompagnement sur la qualité de vie de la personne et de sa famille.